faq search member list user groups register profile private messages

 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet    L'ENFER! Index du Forum L'ENFER? TEMOIGNAGES en FRANCAIS et ANGLAIS Ne laissez pas passer ce moment, car cela peut être le dernier.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 55

MessagePosté le: Lun 28 Avr - 18:01 (2008) 
MessageSujet du message: Ne laissez pas passer ce moment, car cela peut être le dernier.
Répondre en citant

Le témoignage d’une jeune fille de 15 ans, qui a grandi dans une famille chrétienne. Plus tard elle a rétrogradé dans sa marche, se retrouvant entrain de mourir à cause d’une overdose et elle se voyait aller en enfer. Heureusement, il lui a été donné une deuxième chance et une mission de revenir et d'avertir les perdus, les rétrogradés et les tièdes avec un message urgent.

Dieu vous bénisse frères et sœurs, j’aimerais que vous ouvriez votre bible et alliez dans le livre de Joël 2 :28 «Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions.»

Je m’appelle Jennifer Perez et j’ai 15 ans. Il est difficile pour une jeune fille comme moi de venir vers vous et reconnaître mes propres erreurs. Mais j'ai le St Esprit, qui m’aidera, et me donnera la force dont j’ai besoin. Avant tout je voudrai dire que c’est pour l’honneur et la gloire de mon Dieu Jésus-Christ. Je ne veux pas raconter une doctrine ou inventer une nouvelle doctrine, je vais simplement vous raconter ce que j’ai vu, ce que j’ai entendu, et ce que j’ai ressenti.

J’aimerais vous parler de ma famille. Mes parents sont chrétiens, et ils m’ont toujours donné de bons exemples, et montré le chemin du Seigneur. Je suis devenu chrétienne il y a 3 ans, j’ai accepté le Seigneur avec le frère Nicky Cruz. J’ai marché dans les voies du Seigneur pendant 2 ans. Mais quand j’ai commencé mes secondaires supérieures; j’ai commencé à être rebelle et j’ai quitté les voies du Seigneur. Ce sont mes amis qui m’ont appris à faire ces choses.

Je croyais que j’étais chrétienne, et que j’allais amener mes amis à devenir chrétiens. Mais, au contraire, ce sont eux qui m’ont amenée dans le monde, j’étais devenue rebelle contre mes parents, et eux croyaient que c’était simplement quelque chose que les jeunes traversent.

Mais en réalité, c’était la drogue qui me faisait agir ainsi. Des mauvais esprits étaient entrés en moi quand je me rebellais contre mes parents. Mes parents étaient sévères avec moi, ils ne me laissaient jamais aller nulle part, ni même aller dormir chez une amie. Je devais toujours faire tout en cachette Je faisais l’école buissonnière. J’allais à peine à l’école, juste pour garder l’habitude. J’étais sur le point de devenir une dépendante, mais le Seigneur m’a sorti hors de tout cela comme je l'ai dit, j’étais chrétienne.

Mon témoignage commence le 2 mai 1997. J’avais un ami, nous étions seulement amis, rien de plus, et il le savait. Je croyais le connaître, mais en réalité, je ne savais vraiment pas qui il était. Cette nuit là, il me téléphona et me demanda si je pouvais sortir. Mes parents n’étaient pas à la maison. Ils étaient partis à une réunion de prière, comme tous les vendredis. Je leur avais dit que je voulais rester à la maison car je ne me sentais pas bien. A ce moment là, j’étais fâchée aussi contre eux parce que j’avais planifié de sortir dans la soirée avec un autre ami, mais mes parents ne m’ont pas laissée y aller.

Quand ils sont partis à la réunion de prière, mon ami me téléphona. Il me dit: «Pourquoi ne sors-tu pas?, tout le monde sort ». Je pensais en moi-même, «je ne veux pas désobéir à mes parents, mais peut être, si je pars en cachette, mes parents ne le sauront jamais», alors c’est ce que j’ai fait.

Cette nuit là, quand mes parents sont rentrés et qu’ils se sont endormis, j’étais prête à partir en cachette, alors j’ai appelé mon ami et je lui ai dit de m’attendre au coin de la rue. Je lui ai dit de ne pas venir tout près de la maison, car il pouvait réveiller mes parents et gâcher tout. Alors, j’ai mis des coussins en dessous de ma couverture et je suis sortie par la fenêtre. J’habite une maison de deux étages, et toutes les fenêtres de la maison ont des verrous. Mais comme mes parents me faisaient confiance, ma fenêtre n’avait pas de verrou et j’abusais de leur confiance

Puisque je vis dans une maison à deux étages, j’ai sauté du toit jusqu'au sol. Le Seigneur avait tout planifié, car j’aurais pu me casser une jambe, et cela aurait arrêté tout ce que le Seigneur avait planifié pour moi. Je marchais vers le coin de la rue, où mon ami m’attendait déjà. Mais quand je suis entré dans la voiture, j’ai vu trois garçons et une autre fille. J’ai pensé en moi-même, «je ne ferai rien, juste je prendrai un peu de drogue et de l’alcool.» Mais puisqu’il y avait trois garçons et cette autre fille, j’ai eu peur qu’ils n'abusent de moi. Mais je suis quand même entrée dans la voiture, et nous sommes partis.

Juste avant, quand je parlais avec mon ami au téléphone, il m’avait dit qu’on allait juste faire un tour en voiture dans la ville. Jai dit, «ok, ça m’a l’air amusant», c’est pour cela que j'y suis allée. Je n’aurais jamais pensé qu’il allait m’emmener dans un motel. Et c’est là qu’ils m’emmenèrent.

Quand on est arrivé, ils nous ont déposées tout près d’un lavoir, qui appartenait au motel, ils nous ont dit d’attendre là, et qu’ils allaient aller chercher un autre ami. J’ai dit ok, mais je pense qu’ils étaient partis pour louer une chambre. Quand ils sont revenus nous reprendre, ils nous ont amenées dans cette chambre. Ils ont dit, «ne te tracasse pas, mets ta confiance en nous, nous n'allons rien faire, on va simplement attendre que notre copain arrive, et puis nous repartirons tous ensembles». Alors j’ai mis ma confiance en mes amis, je ne pensais pas qu’ils me heurteraient, mais en réalité je ne savais pas vraiment qui étaient mes amis.

Au début, nous parlions tout simplement, alors j’ai dit, «pendant qu’on attend, on peut peut-être boire quelque chose». Alors mes amis et moi, nous avons quitté la chambre, et nous avons marché vers ce petit restaurant en face du motel. Nous avons acheté trois Sprite et puis nous sommes retournés vers la chambre. Ils ont commencé à verser les Sprite dans des verres. Ils n’avaient pas apporté un sac ou quelque chose qui avait l’air louche, qui m’aurait fait penser qu’ils allaient mettre quelque chose dans mon verre, ou me faire quelque chose. Cela avait l’air très innocent.

Entre temps je suis allée aux toilettes pour refaire mes cheveux et faire des choses de filles, et quand je suis revenue, mon verre était déjà servi. J’ai pris un chewing-gum à la fraise, et j’ai bu ce que je pensais être mon Sprite. Après cela je ne sais pas ce qu’il s’est passé.

Mais quand j’ai pu voir, j’ai ressenti mon esprit sortir hors de mon corps. J’étais déjà à l’hôpital, je voyais les docteurs et les infirmières tout autour de moi. Alors que j’étais en dehors de mon corps, j’ai vu mon corps physique sur le lit. Vous savez comme quand vous voyez votre reflet dans un miroir. Mais là je ne voyais pas un reflet de moi-même, mais je voyais mon corps sur le lit. Quand je me suis retournée, il y avait deux hommes habillés en rouge « viens avec nous» et ils m’ont pris chacun par un bras.

Ils m’ont amenée dans un endroit, et quand j’ai regardé où j’étais, j’étais au ciel. La première chose que j’ai vue, c’était un grand mur magnifique. Il était blanc et allait si loin que je ne pouvais même pas voir où cela se terminait. Au milieu du mur, il y avait une porte, une porte très large, mais elle était fermée.

Dans l’ancien testament, Moïse parle du tabernacle et décrit toute sa disposition. Je me suis rappelée cela, et j’ai vu que le mur y ressemblait. Juste à coté de la porte, il y avait une large chaise, et il y en avait une plus petite près du coté droit. Elles avaient l’air d’être fabriquées en or. A ma droite, il y avait une porte noire très large, il faisait tellement noir autour, mais je savais que c’était une porte à cause de la poignée. C’était une porte très laide. A ma gauche, il y avait un paradis, il y avait des arbres, une cascade d’eau claire comme du cristal et de l’herbe. C’était un endroit tellement paisible, mais il n’y avait personne.

J’ai regardé et j’ai vu le Père en face de moi. Je ne pouvais voir son visage à cause de Sa gloire, elle était si grande, si claire, elle brillait et éclairait tout le ciel. Sa gloire rendait tout lumineux. Il n’y avait pas de soleil, ni de lune, ni d’étoiles. Il était la lumière. J’ai vu Son corps, et Son corps était avec le Fils, ils étaient Un, l’un dans l’autre. Ils étaient ensembles, je pouvais voir leur séparation, mais ils étaient l’un dans l’autre, ils étaient ensembles.

Juste à coté d’eux il y avait deux anges, Gabriel et Michael. Je connaissais leur nom, parce qu’il était écrit en or sur leur front.

Quand je me suis trouvée en face du Père, je me sentais très sale. Je suis tombée à genou et j’ai pleuré. J’étais très honteuse de moi-même. Comme j’étais là devant le Seigneur, Il m’a montré
le film de ma vie, du début jusqu’à maintenant. Il m’a dit que la partie la plus importante était les choses que j’avais faites après avoir été sauvée. Je disais à mes amis que j’étais chrétienne, mais je ne montrais aucun fruit. Et Il m’a dit que ma destinée était en enfer.

L’ange Gabriel est venu et m’a pris par le bras. Il m’a amenée vers cette laide porte noire, la porte que je ne voulais même pas regarder. J’essayais de m’arrêter, mais j’étais en esprit, et alors nous sommes passés au travers de la porte. Quand j’étais de l’autre coté de la porte, il faisait très noir tout autour de moi, je ne pouvais même pas me voir. Puis j’ai commencé à tomber très vite, comme dans les montagnes russes. Comme je tombais, il commençait à faire de plus en plus chaud. J’ai fermé les yeux, je ne voulais pas voir où j’étais.

Quand nous nous sommes arrêtés, j’ai ouvert les yeux, et je me tenais sur une grand-route. Je ne savais où elle allait. Mais la première chose que j’ai senti, c’était la soif. J’avais vraiment très soif, je n’arrêtais pas de dire à l’ange: «j’ai soif; j’ai soif» Mais c’était comme s’il ne m’entendait pas. J’ai commencé à pleurer, et quand les larmes tombaient sur mes joues, elles se vaporisaient complètement. Il y avait là l’odeur du soufre, comme des pneus en feu. J’essayais de me couvrir le nez, mais cela rendait l’odeur plus forte. Tous mes sens étaient très sensibles. Les petits poils de mes bras disparaissaient. Je sentais la chaleur, il faisait très chaud.

Quand j’ai commencé à regarder autour de moi, je voyais des gens qui étaient tourmentés par des démons. Il y avait là une femme qui souffrait, un démon la torturait. Le démon lui coupait la tête, et avec une longue lance il la transperçait partout. Il ne se tracassait pas. Dans ses yeux, dans son corps, dans ses pieds, dans ses mains, n’importe où, ça n’avait pas d’importance. Puis il lui remettait sa tête sur son corps et il la transperçait et transperçait. Elle pleurait avec des cris perçants d’agonie.

Puis j’ai vu un autre démon, ce démon tourmentait un jeune homme âgé de 21-23 ans. Cet homme avait une chaîne autour de son cou, et il se tenait devant un puits de feu. Ce démon le prenait par ses cheveux et avec la chaîne, il jetait l’homme dans le puits de feu, puis le ressortait et le transperçait et le transperçait sans arrêt. Cela en continu, et chaque fois qu’il entrait dans le puits, je ne pouvais entendre ses cris, mais quand le démon le sortait hors du puits, il criait d’agonie. J’essayais de couvrir mes oreilles pour ne plus entendre le son horrible, mais je pouvais encore l’entendre. Mes oreilles étaient plus sensibles.

Je regardais vers un autre démon, et ce démon était très laid, les deux autres étaient laids aussi, mais celui-ci était le plus laid. Il avait des caractéristiques de beaucoup d’animaux différents. Je ne peux même pas l’expliquer en paroles. Il allait partout pour effrayer les gens, et les gens étaient très effrayés.

Et puis j’ai vu un autre démon, mais ce démon était beau. Il ressemblait à un ange de Dieu, mais il ne l’était pas. La différence entre les anges de Dieu et les démons, c’est que les démons n’avaient pas leur nom écrit en or sur leur front, mais les anges de Dieu si.

Après cela, je me retournai vers l’ange Gabriel, et il regardait vers le haut. J’ai pensé qu’il ne voulait pas voir les gens qui se faisaient torturer. J’ai pensé en moi-même, «Pourquoi est-il encore ici? Ne suis-je pas supposée attendre mon tour pour être torturée?» J’avais également soif. Et j’ai crié à l’ange, «J’ai soif, j’ai soif.» Je crois qu’il m’a entendue car il m’a regardée et il m’a dit: «Le Seigneur va te donner encore une chance.»

Immédiatement quand il a dit cela, toute ma soif, toute mon agonie, toutes mes souffrances ont tout simplement disparu. Je me sentais paisible. Et puis il m’a pris par la main et nous étions sur le point de remonter quand tout à coup, j’ai entendu quelqu’un qui m’appelait par mon nom «Jennifer, aide moi, aide moi» J’ai regardé vers le bas. Je voulais voir qui c’était, mais quand j’ai regardé les flammes ont caché son visage. Cela avait le son d’une voix de fille. Je pouvais seulement voir ses mains qui étaient tendues, voulant que je l’aide. J’avais un tel désir de l’aider. Quand j’ai essayé, je ne pouvais pas, car ma main passait au travers des siennes. Je voulais tellement l’aider, mais vous voyez, elle n’avait aucun espoir. Je ne pouvais l’aider.

Et lorsque je regardais autour de moi, j’ai vu mes amis, des gens que je connaissais, et d’autres gens. Ils avaient l’air familier, mais je ne savais qui ils étaient. Je ne connaissais par leurs vies, mais quand j’ai vu des amies d’école, là, cela m’a heurté. J’ai pensé en moi-même, «peut-être que le mauvais témoignage, que je leur donnais, en disant que j’étais chrétienne, mais agissant comme elles, a fait qu’elles ne voulaient pas connaître Dieu et elles se sont détournées de Lui. Peut-être était-ce à cause de moi qu’elles sont ici?»

Moi je pense que dans l’enfer il n’y a pas de temps, il n’y a pas de passé, de présent ou de futur, tout est pareil. Les gens sont destinés à y aller. Mais comme je l’ai dit au début, je ne veux pas inventer une doctrine, mais c’est ce que j’ai vu là bas. Les gens que j’y ai vus sont encore en vie aujourd’hui.

Puis l’ange m’a ramené dans la présence de Dieu. Quand je me tenais devant Lui, j’étais sur mes genoux en pleurant et en pleurant. Je ne voulais toujours pas regarder Son visage, car j’étais honteuse. Mais le Seigneur, avec une telle douceur dans Sa voix me dit «Je t’aime» Comme Il le dit à vous tous qui lisez ce texte en ce moment. Mais Il me le disait directement à moi. Il m’a dit qu’Il me pardonnait pour tout ce que j’avais fait quand je l’ai offensé, Il m’a tout pardonné.

Pendant ce temps, je regardais vers le haut et beaucoup d’esprits mauvais sortaient hors de moi. Quand je me droguais cela ouvrait des portes, et ces mauvais esprits venaient en moi. Ils venaient me torturer. La manière dont je réagissais ce n’était pas vraiment moi, c’était les mauvais esprits en moi. La Parole de Dieu dit que quand une maison est nettoyée, les mauvais esprits essayeront de revenir en amenant sept autres mauvais esprits. Ma maison avait été nettoyée quand j’ai été sauvée. Et j’ai vu ces mauvais esprits quand j’ai été baptisée, ils étaient sept, et ceux-là en avaient sept autres, et ceux-là en avaient encore sept autres, je ne savais même pas les compter tous. Mais le Seigneur m’a nettoyée de tous ces mauvais esprits.

Aussi Il m’a montré le futur. Il m’a montré la terre et comment les choses allaient se passer, les évènements qui allaient se passer. La vision qui m’a été donnée était à partir de maintenant jusqu'à l’enlèvement. Il ne m’a pas montré l’enlèvement, mais Il m’a montré les choses qui allaient se passer avant cela. Chaque jour nous nous en approchons de plus en plus, et je vous dis que l’enlèvement est proche. Vous avez besoin de vous examiner, d’examiner votre vie et posez-vous la question, «Suis-je prêt pour aller vers le Seigneur?» Le Seigneur m’a montré cela, mais Il m’a dit de ne le raconter à personne, mais d’attendre que la fin s’approche, je ne veux pas tenter Dieu, c’est pour cela que je ne dirai pas ce que j’ai vu. Mais je vous dis et je vous préviens que l’enlèvement est proche.

Je lis en Joël 2 :28, c’est une des dernières prophéties, toutes les autres ont déjà été accomplies. Cette prophétie est une des seules qui n’a pas encore été accomplie, et je vous dis maintenant qu’elle est entrain de s’accomplir. Beaucoup de jeunes gens se lèvent et prêchent la Parole de Dieu. Le Diable veut construire une armée de jeunes gens, mais le Seigneur est plus puissant. Et si vous acceptez vraiment le Seigneur et que vous voulez le servir, Il vous donnera la force pour vaincre le diable, afin que vous puissiez prêcher la Parole partout dans ce monde, comme Il l’a commandé dans la Bible.

Il m’a dit que j’avais une mission, et que cette mission était de raconter ma vision aux jeunes. Même si je ne veux pas faire cela, c’est un commandement que le Seigneur m’a donné, et je l’accomplirais.

Quand je suis retournée dans mon corps, je me suis réveillée et je me suis retrouvée à l’hôpital. Je regardais autour de moi et j’ai vu des aiguilles dans mes bras, des choses pour contrôler mon cœur, des tubes. Peu après mes parents entrèrent dans la chambre et j’ai commencé à pleurer. Ils avaient l’air très fâché, mais le Seigneur m’a dit de leur raconter tout, et c’est ce que j’ai fait.

L’infirmière me racontait qu’ils ont été très inquiets à mon sujet. Elle me disait que je partais, puis je revenais à moi, puis partais, puis revenais. J’étais inconsciente, puis de nouveau consciente. Cela arriva trois fois. Elle me dit que l’une de ces fois, je ne voulais pas revenir, et qu’ils étaient très inquiets. Elle me dit aussi que de la mousse sortait hors de ma bouche, et que je murmurais des mots qu’ils ne comprenaient pas.

La nuit de ma fugue, ma mère avait fait des cauchemars. Le petit chien, avec lequel je dors, avait été dans la chambre de mes parents et avait gratté le bras de ma mère en essayant de la réveiller. Quand elle s’est réveillée, elle a été dans ma chambre et ayant vu les coussins que j’avais mis sous mes draps, elle a pensé que j’étais là, donc elle est retournée dans sa chambre. Alors elle a vu des phares de police dehors, par la fenêtre. Quand elle a regardé par la fenêtre, elle a vu un policier marchant en direction de notre maison, alors elle a réveillé mon père.

Le policier leur a dit de sonner au commissariat pour avoir plus de renseignements. Mes parents apprirent alors que j’étais à l’hôpital à cause d’une surintoxication. A ce moment le Seigneur a parlé à mon père et lui a dit de ne pas se tracasser, car tout était entre Ses mains, alors mon père ne se tracassait pas. J’ai passé trois jours à l’hôpital.

Une semaine plus tard, nous parlions avec les détectives et ils nous ont raconté ce qu’il s’était passé cette nuit là. Ils nous ont dit que l’autre fille qui était là, n’était pas supposée sortir non plus, et que son père était très inquiet. Il l’avait cherchée en voiture, mais ne pouvait la trouver. Alors il est allé au commissariat, et la police a annoncé le genre de voiture que mon ami conduisait à toutes les voitures en patrouille. Un certain policier hors service, était en face de la rue chez un commerçant de voiture. Il regardait pour acheter une voiture d’occasion. Il jeta un coup d’œil et a vu la voiture de mon ami, alors il appela la police.

Quand la police est venue pour l’examiner, la voiture de mon ami était garée autre part. On était au deuxième étage dans une chambre sur le coin et la police voulait commencer par cette chambre et vérifier chaque chambre, demandant après le propriétaire de la voiture. Ils ne cherchaient pas après la fille, ils cherchaient seulement après le propriétaire de la voiture.

Quand ils ont frappé à notre porte, ils ont ouvert la porte et m’ont vue par terre et sont partis. Mon soi-disant ami pensait que la police était partie, mais en fait, ils étaient partis pour appeler une ambulance. Peu après, d’autres policiers sont montés pour venir voir ce qu’il se passait. Quand ils ont ouvert la porte, à ce moment, mon ami, celui avec lequel je parlais, celui à qui je faisais confiance, était sur le point de me violer. Mais le Seigneur a utilisé la police pour arrêter tout cela, et ils ne m’ont rien fait. Et pour cela je remercie le Seigneur, car Il a usé de miséricorde envers moi.

Ainsi que les prières de mes parents, je vous parle à vous parents. Ne vous arrêtez jamais de prier pour vos enfants. S’ils ne marchent pas avec le Seigneur, continuez à prier pour eux, n’abandonnez jamais. Mes parents n’ont jamais abandonné, et regardez où j’en suis aujourd’hui, prêchant la Parole de Dieu; racontant aux jeunes de venir servir le Seigneur, car ils ont besoin de Lui.

Et je voudrais donner un message à tous, je voudrais que vous pensiez un peu à vous, examinez-vous. Pensez, «pourquoi me tracasserais-je de ce que les autres pensent sur moi?» Moi je me tracassais de ce que les autres pourraient dire de moi, mais maintenant je comprends qu’ils ne m’aimaient pas. Ils ne seront pas là avec moi quand je serais face au Seigneur. Je me rappelle quand j’étais devant le Seigneur, mes amis n’étaient pas là pour m’aider, ma famille n’était pas là pour m’aider, ni mon pasteur, ni mon église n’était là pour m’aider. J’étais là, toute seule et je devais me défendre toute seule. Devant Lui, il est impossible de mentir, car Il est tellement Saint. Et quand j’étais là je sentais que je n’avais pas ma place là, car j’étais une pécheresse et dans le ciel c’est Saint.

Je vous dis aujourd’hui que si vous n’avez pas accepté le Seigneur Jésus, alors acceptez-le aujourd’hui. Ceci est la décision la plus importante de toute votre vie. Je ne vous raconte pas tout cela pour vous faire peur, mais afin de voir Sa miséricorde, Son amour qu’Il a pour nous. Lui, le Père, a envoyé Son Fils pour mourir pour nous. Alors chaque petite goutte de Son sang qui a coulé, pardonne tous nos péchés. Si vous voulez accepter le Seigneur, c’est la décision la plus importante de votre vie. Venez vers le Seigneur, ne vous tracassez pas de ce que les autres pensent de vous.

Si vous voulez servir le Seigneur, alors faites-le de tout votre cœur. Ne le faites pas seulement en parole. Dites-le avec votre cœur et votre pensée. Ne tracasse pas pour ton futur, tracasse toi pour aujourd’hui, tu ne sais pas quand tu va mourir. J’ai seulement 15 ans et en moi, je ne pensais jamais que j’allais mourir à 15 ans, jamais.

Mais vous aviez besoin d’y pensé. Ma vie ne m’appartient pas, votre vie ne vous appartient pas, on emprunte notre vie, notre vie appartient à Dieu. Nous en profitons par le faite qu’on s’en fou, en allant dans le monde, en faisant les choses de ce monde. Le monde a beaucoup à offrir, mais rappelez vous que Dieu a encore plus à nous offrir. Le monde a l’enfer et la mort, mais Dieu à la vie éternelle. La vie éternelle c’est pour toujours.

Maintenant si vous voulez accepter le Seigneur, veuillez baisser la tête et fermer vos yeux, «Seigneur Dieu, dans le nom de Jésus, je viens vers Toi. O mon Seigneur Dieu en ce moment je veux t’accepter comme mon Sauveur, je veux que tu viennes dans ma vie. Comme la sœur disait dans son témoignage que l’enfer était réel, elle y était. Seigneur Dieu, je te demande de me pardonner pour tous les péchés que j’ai commis. Pardonne-moi pour tout ce que j’ai fait. Chaque petit péché secret, mon Seigneur Dieu, je te le révèle, alors s’il te plaît, pardonne-moi pour tout cela. Seigneur Dieu, je crois que Tu es mort pour moi à la croix et que tu es ressuscité d’entre les morts. Je crois que Tu viens dans mon cœur, que Tu règnes dans mon cœur, et que Tu es dans mon cœur. Je lirai Ta Parole, et je veux être plus dans Ta Parole. J’irai à l’église. Tu as dit que quand deux ou trois personnes sont assemblées ensemble, Tu es là. Mon Seigneur, je veux être là où Tu es! Je prie tout cela dans le nom de Jésus. Amen

Si vous avez prié cette prier, je veux vous souhaiter le bienvenue dans le Royaume des Cieux. Maintenant tu a des frères et sœurs partout dans le monde. Ceci est la décision la plus important que vous ferez alors n’en abusez pas. Ne retournez pas dans ce monde. Le monde conduit a la mort, mais Dieu conduit à la vie éternelle. A chaque moment vous devez vivre votre vie comme si c’était le dernier jour, et le dernier moment de votre vie. Si ce témoignage à toucher votre cœur, donnez le a un ami, afin qu’ils puissent également acceptez Dieu dans leur cœur. Ne laissez pas passer ce moment, car cela peut être le dernier.





_________________
http://www.topchretien.com/topmessages/view/178/lenfer-existetil.html
http://solitude.leforum.eu/f84-CROYEZ-VOUS-a-L-ENFER.htm
http://www.unpoissondansle.net/etapres/etapres.php?i=3
http://solitude.leforum.eu/f9-JE-SOUFFRE.htm



Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Avr - 18:01 (2008) 
MessageSujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet    L'ENFER! Index du Forum L'ENFER? TEMOIGNAGES en FRANCAIS et ANGLAIS Ne laissez pas passer ce moment, car cela peut être le dernier.
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group © 1998-2002
dvdfuture Theme Created by Jay http://www.dvdfuture.com verson 1.02
Traduction par : phpBB-fr.com